RDC:L’artiste rappeur engagé Blackman BAUSI transféré au cachot du Parquet de Goma

C’est à travers un communiqué du mouvement citoyen des artistes engagés RAIYA NA SIMAMA que nous venons de l’apprendre.
Après 24h passées au cachot de la mairie de Goma, BLACKMAN BAUSI est transféré au parquet de grande instance dans la soirée de ce samedi.
En croire ce communiqué, tout est parti d’un entretien houleux avec les maires titulaire et adjoint, qui auraient obligé à Blackman BAUSI, qu’avant sa libération il devrait signé une note où il accepte obligatoirement qu’il aurait injurié le maire, tout en demandant pardon, dans cette lettre, il devrait jurer qu’il ne le ferait plus jamais envers n’importe quelle autorité, dans le cas contraire il subirait la rigueur de la loi.
« Celà étant un piège selon nos avocats conseil, il a été suggéré à Blackman de refuser à faire cette lettre car elle peut mettre sa carrière en perile« . Poursuit ce même communiqué.
C’est dans ce contexte que l’artiste s’est vu être transféré au cachot du Parquet de Grande Instance de Goma.

Pour rappel c’est depuis ce vendredi 30 octobre que l’auteur de « Hii ndo Congo » a été arrêté lors d’une marche pacifique organisée par son mouvement citoyen en terme de soutien aux personnes du 3ème âge, anciens travailleurs à la cellule urbaine d’assinissement de la Mairie de Goma qui reclamaient leur paie de 64 mois d’arriérés de salaire.

Par Yves Kalwira


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *