Analyse: Que des hits éphémères à l’heure actuelle, où va la musique ?

Depuis les années 2010,on remarque que la tendance « Grande Chanson » est en train de disparaître , certes, il y a des hits mais avec une courte longévité. Cela est général qu’on soit en Afrique, en Amérique ou en Europe. Comment comprendre ce phénomène ?

Par DESTIN MIDI

La musique en elle de partout dans le monde a une baisse de créativité considérable. Même aux Etats-unis, il n’y a plus des grandes chanson des années 60’s, 70’s, 80’s, 90’s et jusqu’au début 2000′. Les chansons faites par les grands tel que Michael Jackson, Barry white, Boys II Men, KC and Jojo, Mary J Blige, Brandy et tant d’autres… N’existent plus, C’est même le cas en France, UK et partout dans le monde. Aya Nakamura qui fait des ravages, mais elle est loin des artistes de la variété française..Il n’y a plus de créativité, par contre il est plus facile de faire un hit dans un petit temps avec une stratégie de communication, mais malheureusement ça ne dure pas, c’est maintenant la musique biodégradable.
La question des vues est très complexe car chacun explique à sa manière, mais pourtant les vue s’imposent maintenant pour des prestations scéniques. Les mécènes se basent maintenant sur votre taux de streaming pour vous proposer une date de concert mais surtout votre cachet en dépend…
Que ca soit la vente en ligne ou les vue YouTube, les artistes ne gagnent quasi rien. Spotify, deezer payent a peine 12% de vente par chanson. Quand une chanson est vendue dans une plateforme à 2€ par exemple, la platfome lui verse a peine 0,004€ en streaming premium. Les artiste continuent à faire des beaux clips et investissent dans la communication car c’est sur les dates des concerts qu’ils gagnent beaucoup, les mécènes se basent maintenant sur les streaming pour avoir une côte élevée, puisque les ventes physiques sont quasi inexistantes. Bien sûr les artistes sont de plus les ambassadeurs des marques et actuellement c’est le flux publicitaire sur leurs pages qui leur font gagner beaucoup d’argent.
La musique a changé, il faut savoir comment s’adapter.


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *