Annulation du Zénith de Werrason : La Ministre de Culture lui apporte son soutien

La nouvelle est tombée ce 20 Septembre, c’est Officiel, le Concert de Werrason au Zénith de Paris a été annulé ce 20 Septembre 2021 par la Préfecture de Police.

Le média Zik+ Tv va développer une série d’articles en rapport avec les réactions des culturels de la République Démocratique du Congo quant à ce sujet très important pour l’avenir musical du pays.

On se rappellera que lors des préparatifs de cet évènement, l’artiste musicien Werrason et son équipe ont été reçus par la Ministre de Culture, S.E Mme Cathy Katungu Furaha, qui s’y est impliquée personnellement en délivrant même un ordre de mission à l’orchestre Wenge Musica Maison Mère.

Alors qu’initialement prévu au 17 Septembre 2021, le problème lié à l’obtention des visas dans le temps a amené l’artiste à repousser son concert au 25 Septembre 2021, mais enfin de compte, cet événement a été annulé par la préfecture de Police en évoquant plusieurs raisons que vous pouvez lire dans cette lettre.

Face à cette situation, Mme la Ministre de Culture S. E Cathy Katungu a adressé sur Twitter sa solidarité envers l’artiste Musicien Werrason:

« C’est avec regret que je viens d’apprendre comme tout le monde l’interdiction du concert de l’artiste Werrason au Zénith de Paris, à qui je présente ma solidarité au nom de ministère du #MINCAP » écrit t-elle sur son Twitter.

À elle d’ajouter: « C’est ici l’occasion pour moi d’appeler tous les opérateurs culturels congolais à la réflexion sur les actions nationales en vue de promouvoir l’industrie culturelle créative et de neutraliser l’arrogance des aigris qui veulent enterrer le secteur: spécifiquement la culture musicale »,

Avant de conclure dans un troisième tweet:  » La culture est l’unique patrimoine pure que le Congo a encore à vendre pour redorer son image: Il est temps que la diplomatie congolaise agisse en faveur de la protection, prévention, défense et promotion de la culture, gage de la dignité et prestige du congolais ».

D’autres réactions sont à lire dans nos prochains articles.

Yves Kalwira


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *