Culture : Le Festival Danse Ya Kivu Battles sur orbites depuis Goma

C’est parti avec la sixième édition du festival Dance Ya Kivu Battles à Goma, la capitale du Nord-Kivu, RDC. Pour cette année, la thématique est orientée vers l’entrepreneuriat. Cinq styles de dance spécifiques seront en compétitions, notamment le Ndombolo, le Hip Hop de l’Afro Dance, le Krumping et le B-Boying. L’annonce a été faite, ce lundi 8 novembre 2021au cours d’une conférence de presse dans la salle de l’Institut Français de Goma.

Quid du programme ? Les artistes vont d’abord participer aux ateliers de dance, du mardi au jeudi à la maison des jeunes. Le vendredi et Samedi de 18 Heures à 19H30, ces danseurs seront en spectacle au Millenium et la compétition Battle final sera au stade de BasketBall de l’ISC-Goma le dimanche 14 Novembre.

‘’ La participation à la compétition le jeudi et le vendredi à Millenium est fixée à 10$. Cependant la participation à la finale est gratuite. Les gagnants de chaque discipline aura chacun un cachet de 100.000 Franc Congolais et seront accompagnés en création et en chorégraphie et par la suite ils auront un go ahead pour postuler dans d’autres festivals de danse. » a indiqué Meschack Lusolo
Coordonnateur dudit festival.

Pour sa part, l’artiste Guélord Mulonda indique que la spécialité de cette année est la promotion de l’entrepreneuriat dans l’art. « L’art c’est aussi un travail, et nous artistes devons savoir comment gagner notre vie à travers la danse. Voilà pourquoi, les gagnants du festival seront accompagnés dans le cadre de l’entrepreneuriat. Ainsi ils pourront après produire de spectacle en vue non seulement d’acquérir de l’expérience mais surtout à se faire de l’argent. »

Mis en place depuis 2014 par Kivu Danse Compagnie, cet événement réuni des artistes venus des villes de Goma, Bukavu, Kigali et Bujumbura. Ceux-ci se réunissent d’abord en ateliers en compagnie des danseurs professionnels et internationaux avant de faire des spectacles public.

Dans l’avenir, les organisateurs comptent avoir un centre culturel ainsi qu’un studio professionnel de danse dans la ville de Goma. ‘’ Avec ce cadre, des grands danseurs du monde pourront venir partager leurs expériences aux artistes locaux.’’, projette son Coordinateur. Comme qui dirait : danser pour vivre et vivre pour danser font bon ménage.

✍🏽Albert Sivamwanza Isse


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *